Paris, la capitale, me voici ! Nous préparons notre grand départ pour l’Europe. Tu es une ville pleine de charmes avec tes monuments, je pense notamment à la Tour Eiffel. Elle est si belle ! Hier je l’ai revue illuminée, je l’ai trouvée encore plus magnifique. Puis cette dame s’est mise à scintiller de milles lumières. Un émerveillement pour les yeux. Je suis retombé en enfance. Cette création de Mr Eiffel, me rappela chez moi, en Auvergne, où se situe le viaduc de Garabit. Un pont ferroviaire surplombant la vallée de la Truyère, réalisé par ce monsieur ingénieux. Illuminé de la même façon. Un petit côté nostalgique. Mais j’étais bien à Paris, allongé sur le Champs de Mars. Tiens, revoilà un air de campagne. Paris, ville polluée ? Et pourtant, je sentais un air de fleur fraîche, je dirais le lilas. Sur le chemin du retour, nous sommes passés devant les plus grandes boutiques parisiennes ainsi que les plus grands hôtels. Le Georges V, le Plaza Athénée avec ses balcons fleuris, l’architecture impressionnante et imposante, la luxuriance des lieux. Une merveille pour les yeux.
Juste avant de partir voir la dame de fer, nous nous étions arrêtés à un bistrot de quartier où le serveur était fort aimable. Certes un restaurant simple mais parfait pour un dîner entre lauréats, à se retrouver, à nous raconter nos péripéties et nos anecdotes en terrasse. Plutôt agréable, pour un début de mois d’avril.
Puis nous sommes rentrés la tête pleine de souvenirs à notre hôtel, le sourire aux lèvres. Le sommeil fût facile.
Tour Eiffel illuminée

Tour Eiffel illuminée

Comme quoi, au final, notre image de Paris est remplie de préjugés. C’est une ville accueillante, où les personnes sont aimables, où l’air a des notes de fleur fraîche, où la verdure est omniprésente et abondante.
Date de dernière mise à jour: 10 avril 2017