Au fil de mes études, à mesure que ma passion pour la cuisine grandissait, j’ai toujours eu un faible pour la viande. Et j’ai de la chance, la viande en Allemagne c’est le top ! Pour mon plus grand plaisir, j’ai pu accompagner le grand-père du chef dans la « boucherie familiale ». J’y ai découvert un aspect de la cuisine complètement différent.

 

La boucherie est un réel savoir-faire. Il y a des étapes à respecter. Mais c’est surtout un super moyen pour éviter le gaspillage ! Au restaurant aucun morceau de viande ne se perd. Toutes les parures de bœuf ou de cochon sont utilisées pour faire des pâtés ou des saucisses. Mais attention, pas n’importe lesquels ! Quand je vais dans la boucherie le matin je sais que la journée sera une journée de fête. Parce que ce que l’on va préparer, sera le plat du jour le midi, et ce n’est pas n’importe quoi ! Là on parle de plats typiquement traditionnels de l’Allemagne du Sud, qui remplissent bien le ventre !

 

Mais avant de penser à ce que l’on va manger, il faut le préparer ! La première étape est de bien nettoyer la broyeuse et la rafraîchir avec de gros glaçons. Ensuite on affûte les lames pour avoir une découpe bien nette de la viande et permettre un bon mélange. Maintenant le meilleur moment : le mélange de la viande. On met dans la broyeuse les parures de viandes puis on fait bien attention à ce que le mélange soit homogène. Pour cela, il faut régulariser le boudin de viande et ajouter de la glace pilée.

 

 

Une fois la viande assaisonnée, c’est prêt ! Le principe est le même pour tous les types de préparations. Le pâté, la saucisse, le boudin blanc…
La deuxième étape est la mise en forme. C’est à dire que la viande est mise en barquette, en conserve ou en poche (pour la saucisse par exemple). La dernière étape est la cuisson au four ou pochée dans l’eau chaude selon le type de préparation.

 

 

Mais parlons du plus intéressant : le plat du jour ! Il y en a deux qui sont très représentatifs de l’Allemagne : le Leberkäse et les Maultaschen !

 

Le Leberkäse est un pain de viande de porc très célèbre. Il peut se manger au petit déjeuner ou sur le pouce en snacking. Mais en plat principal, il est obligatoirement préparé en tranche, coloré à la poêle et surmonté d’un œuf au plat. Il est servi avec des pommes de terres et des épinards.

 

Les Maultaschen sont des ravioles de viandes hachées, composées généralement de porc et de légumes. Elles sont ensuite recouvertes d’une pâte à raviole et sont cuites dans de l’eau bouillante. Ce plat traditionnel est servi soit en soupe (généralement pour les mariages) ou en plat principal. Quand il est servi en deuxième plat, on l’accompagne d’oignons sués et de pommes de terre. La légende dit que les moines cisterciens qui ne devaient pas manger de viande en période de Carême, eurent l’idée de créer ces ravioles permettant ainsi de la dissimuler dans une farce de légumes !

 

Boudin blanc - C'est important de goûter
Boudin blanc - C'est important de goûter !
Leberkäse
Leberkäse
Leberkäse
Leberkäse
Leberkäse
Leberkäse
Leberkäse
Leberkäse
Maultaschen
Maultaschen
Date de dernière mise à jour: 17 octobre 2017