Le Trophée Jeunes Talents, proposé par la Fondation d’entreprise Boiron Frères, offre chaque année à ses trois lauréats un an de formation à l’international auprès de trois chefs de restaurants gastronomiques (Bocuse d’Or Winners, …). Une opportunité exceptionnelle, reconnue à juste titre, après à peine plus d’un an d’existence.

 

Le 30 juin dernier, Cyndie Guillot, Floriane Brilhaut et Mélina Greiss, les trois lauréates de la première édition du Trophée Jeunes Talents Boiron Frères rentraient en France pour céder leur place aux lauréats #2 : Pablo Leveau du lycée hôtelier du Touquet, Félix Brun du lycée hôtelier de Grenoble et Valentine Payan du lycée hôtelier de Marseille. La rencontre fut mémorable car finement gastronomique et très conviviale. En effet les Jeunes Talents Boiron Frères ont régalé, et surtout impressionné, les partenaires et journalistes invités de la Fondation d’entreprise Boiron Frères, lors d’un dîner de retour à Paris. Cyndie a conçu l’entrée « Fraîcheur nordique », aidée de Pablo ; Floriane le plat, un filet de merlu, pickles, purées d’artichaut et rhubarbe, asperges et beurre noisette, aidée de Félix ; Mélina était au dessert et proposait un crumble d’amandes et fraises charlottes, cake, sorbet, yaourt et hibiscus, fleur de sureau avec Valentine. Michel Roth, vice-président des Bocuse d’Or Winners, parrain dès la première heure du Trophée, n’en revenait pas de la maturité, tant technique que personnelle, acquise en un an par les lauréates de l’édition #1.

 

Cyndie le reconnaît : « Sans le Trophée je ne serais pas partie à l’étranger. Mais accompagnée et ainsi soutenue, j’ai pris confiance et maintenant je n’ai qu’une envie c’est de repartir. » Ce qu’elle fera dès le 1er novembre vers la Norvège, « un pays dans lequel je me sens tellement bien. Grande stressée, je m’apaise au contact des Norvégiens ». Elle est embauchée par Geir Skeie pour rendre très gourmands les petits déjeuners de l’hôtel, dans son restaurant d’altitude Brygga 11. Elle y préparera pains, pâtisseries, pâtés, salades. Après la saison, elle vise un étoilé au Danemark pour continuer à se former à l’excellence.

 

Mélina, elle, repart en Suède chez Henrik Norström dont elle a tant apprécié l’accueil et la cuisine. Cette fois dans le restaurant B.A.R. à Stockholm. Floriane devrait repartir en janvier pour l’Asie mixant ainsi son goût de la découverte et sa capacité à saisir les opportunités. Les trois jeunes filles devenues autonomes, sont désormais capables de nourrir leur talent d’expériences de haut niveau et d’influences multiculturelles.

 

Un atout inégalable pour des jeunes diplômés en BTS Arts culinaires, bien compris des lycées hôteliers français dont les associations professionnelles Aflyht et Anephot ont accueilli le Trophée à bras ouverts lors de leur dernier Congrès.

 

La presse ne s’y est pas trompée non plus. Radios, télés et quotidiens régionaux se sont intéressés de très près aux finalistes et aux lauréats de cette nouvelle édition et la presse professionnelle a largement relayé l’événement du dîner de retour.

 

Le Trophée Jeunes Talents Boiron Frères est ainsi entré dans le paysage de la gastronomie internationale dès sa première édition.

 

Et vous, souhaiteriez-vous accueillir un lauréat du Trophée dans votre restaurant gastronomique ?
Prenez contact avec la Fondation d’entreprise Boiron Frères pour en discuter !

 

Date de dernière mise à jour: 1 décembre 2016