Après une journée où les épreuves se sont enchaînées et une évaluation par trois jurys différents, les finalistes se sont retrouvés dans un mouchoir de poche et sûrement plus de trois d’entre eux auraient bien mérité de partir. Une promotion de haut vol pour une finale #3 qui présentait plusieurs changements.

 

Le jury de dégustation de cette finale 2017, Guy Van Cauteren, Bocuse de Bronze 1993, Michel Chabran chef étoilé, Alain Boiron, Président de la Fondation d’entreprise Boiron Frères, Yves Arrieumerlou, Inspecteur d’académie de Grenoble et Raphaële Marchal, jeune bloggeuse culinaire talentueuse (En rangs d’oignon), a été unanime : cette finale était très relevée et sans doute, plus de trois finalistes auraient mérité de partir. Mais il en fallait trois, ce qui est déjà extraordinaire, et ce fût trois coups de coeur.

Le jury de dégustation et d’entretien reste concentré. Comment les départager ?

Alain Boiron, Président de la Fondation d’entreprise Boiron Frères
Michel Chabran, étoilé Michelin
Guy Van Cauteren, Bocuse de Bronze 1993
Raphaële Marchal, bloggeuse culinaire
Yves Arrieumerlou, Inspecteur d’Académie de Grenoble

Margaux Bréhier, du Lycée Hôtelier Yvon Bourges de Dinard s’était lancée dans une recette très créative, un tournedos végétal un peu risqué qu’elle a parfaitement exécuté. Le jury a été unanime dans l’éloge. Margaux se montre aussi solide en expression écrite, elle a une assurance et une volonté empreinte d’humilité, une profonde envie d’apprendre, de travailler, de progresser. Bref, une lauréate idéale ! Marie Fourmont du Lycée de la Rochelle a elle aussi bluffé le jury avec sa Bûche automnale, tenu son rang à l’écrit et tant séduit par sa nature généreuse, une personne que l’on sent ouverte à l’autre et sur le monde. Quand à Damien Rousset, venu du Lycée des Métiers de l’Hôtellerie Sacré-Cœur – Saint-Chély-d’Apcher, il a présenté un Paris -Valence qui lui ressemble, sans prétention, talentueux et gourmand. Il semble réunir à lui tout seul la raison d’être du Trophée : travailleur, à fort potentiel, humble, profondément sympathique, ayant envie d’apprendre et tant à découvrir ! Le jury a senti chez lui une belle personnalité à révéler, une chrysalide que devrait transformer
l’expérience hors du commun qu’offre le Trophée Jeunes Talents Boiron Frères.

 

Les trois lauréats #3

Les trois lauréats #3



Et il en a fallu des coups de cœur grand format ! Car Romane Esposito du Lycée de Strasbourg, si pétillante, a beaucoup séduit, en particulier avec son assiette végétarienne goûteuse et ravissante, Théo Gouttière-Delacroix du Lycée Savoie-Léman, qui avait ouvert le bal, avait mis la barre très haut avec son Saint-Honoré aux saveurs péruviennes ou encore Léa avec sa très remarquée Bûche de Noël terre-mer. Ces trois-là ne sont pas passés loin de la consécration, c’est certain et Maxime Huysentruyt du Lycée Savoie-Léman ou encore Noéline Perbet du Lycée de la Rochelle avaient parfaitement leur place en finale. Marie Fourmont l’a dit elle-même, une fois primée : « ce concours, on le mérite tous, tous les huit ! »

 

Une promotion #3 de très bon niveau
Le Paris Valence par Damien Rousset du Lycée Hôtelier Sacré Cœur Saint Chely d’Apcher
Le Paris Valence par Damien Rousset
Bûche automnale par Marie Fourmont de l’École Hôtelière de La Rochelle
Bûche automnale par Marie Fourmont
Assiette automnale, potiron et agrume, palet de girolles par Maxime Huysentruyt du Lycée Hôtelier Savoie Léman
Assiette automnale, potiron et agrume, palet de girolles par Maxime Huysentruyt
Raviole crémeuse, déclinaison de courgettes, émulsion aux noix par Romane Esposito du Lycée Hôtelier Alexandre Dumas Strasbourg et Franck Magaud, jury cuisine.
Raviole crémeuse, déclinaison de courgettes, émulsion aux noix par Romane Esposito
Le jardin secret du cantal par Noéline Perbet du Lycée Hôtelier de La Rochelle
Le jardin secret du cantal par Noéline Perbet
Bûche de noël Terre et Mer par Léa Combelonge du CFA Marseille Bonneveine
Bûche de noël Terre et Mer par Lea Combelonge
Comme un Saint Honoré aux saveurs péruviennes par Théo Gouttière-Delacroix du Lycée Hôtelier Savoie-Léman
Comme un Saint Honoré aux saveurs péruviennes par Théo GOUTTIERE DELACROIX
Margaux Bréhier du Lycée Yvon Bourges de Dinard, soutenue par son commis, élève du Lycée Tain L’Hermitage et Samuel Martin, juré d’épreuve en cuisine
Mon tournedos végétal par Margaux Brehier

 

La Fondation tient à remercier et féliciter tout particulièrement les professeurs des finalistes, (Frédéric Martin, Christophe Girerd, Gwenoline Renou, Mickael Queytan, Pascal Fémel, Patrick Bouffety), car sans conteste, le niveau des jeunes talents est le fruit de leur incroyable engagement à leurs côtés, de leurs précieux savoir-faire et de leur passion à les transmettre. La filière restauration de l’Education Nationale est de toute évidence à la source de la réputation de la gastronomie française dans le monde.

Un succès à partager avec les professeurs

g201701-8667_cmjn-300dpi
g201701-8665_cmjn-300dpi
g201701-8676_cmjn-300dpi

 

La journée fût longue pour eux

La journée fût longue pour eux

 

Cette finale avait également un nouvel écrin : le Lycée Hôtelier de Tain l’Hermitage. Conformément à ses principes, la Fondation a tenu compte des retours des participants de l’année dernière. Le laboratoire de l’entreprise, où se sont déroulées les deux premières finales, ne donnait pas assez de confort dans la réalisation des recettes, il fallait voir plus grand. Yves Chapellat et Gérard Birraux ont mis à disposition de la Fondation tous les espaces et matériels nécessaires pour les épreuves de cuisine, l’épreuve de l’entretien, les épreuves écrites, la dégustation de la gamme des purées Les vergers Boiron, l’accueil de la presse, tous les ingrédients d’une finale du Trophée ! Enfin, outre un nouveau jury et l’arrivée de Raphaële Marchal comme partenaire du Trophée, l’édition #3 était encore plus exigeante avec les finalistes car ils devaient répondre à un questionnaire de culture générale, un peu stressant pour beaucoup, mais finalement éliminatoire pour personne !
Vivement 2018 !

Tous les acteurs à cette grande finale

Tous les acteurs à cette grande finale

 

Retrouvez les impressions délicieuses et gourmandes de Raphaële Marchal sur son blog En rangs d’oignons, son compte Instagram et sa page Facebook.

Le film de la finale !

Date de dernière mise à jour: 14 février 2017